8 janv. 2018

TERRE BOUBLI




Aujourd'hui on a tourné la video pour Terre d'Oubli

l'ordi est plein de terre

mes cheveux sont pleins d'huile

il faisait froid, froid, froid

sur les images ma peau est blanche et mes lèvres sont violettes

"ça va bien avec tes cheveux" disait Thae, la petite fille

on prenait la terre dans nos mains

on la mettait sur le drap blanc

je m'allongeais dans la terre

c'était beau et doux et lent et froid et impressionnant

cette maison sans parquet qui nous laissait faire, qui nous accueillait

Leina venue nous aider, Maya si douce, Thae si sage

miraculeusement personne ne s'est fait mal

j'avais juste très froid

Thae a eu un peu froid aussi dehors, pendant les premiers plans
j'espère qu'elle en gardera quand même un beau souvenir

A la fin on est tous allés manger une patate pour se réchauffer

dans le restaurant Maya nous montrait les plans sur l'appareil photo et on s'exclamait

ensuite on est rentrées, Leina m'a aidée à tout ranger et on est rentrées

je lui ai fait un smoothie géant à l'épinard et à l'orange et au concombre et à la pomme

on a parlé et mangé des chocolats

maintenant c'est l'heure de prendre un bain brûlant

d'enlever le froid et la terre et l'oubli

de mon dos



il y a eu tellement de moments où on devait se retenir de rire ou de crier de froid ou de chatouilles
le mieux
c'était à la fin
au moment le plus dramatique
la lumière baissait alors il fallait se dépêcher de tourner les derniers plans
notre énergie aussi baissait
on avait mangé un pain au chocolat mais c'était il y a des heures et des heures
et il faisait froid dans la maison et j'étais plus ou moins à loilpé quand même

alors il restait à tourner le dernier plan le plus beau
avec les feuillages sur mes yeux et les fleurs dans ma bouche
Thae a découpé ma robe
et elle doit se pencher et écrire
TERRE D'OUBLI
sur ma peau

il fait froid
on est toutes très concentrées
Thae se penche
elle a le pinceau plein d'encre à la main
mais Thae a neuf ans et la journée a été longue
et au lieu de faire un d' elle fait un b
TERRE BOUBLI

pour nous ça a été extrêmement tentant d'utiliser ces dernières minutes de lumière pour un fou rire à rallonge
finalement on a réussi à se reprendre et à refaire la scène
tout juste dans les temps

terre boubli
j'ai repensé à ça
et à l'histoire que ma maman m'avait raconté
du fou rire familial à un instant comme ça, grave, dramatique
du rire qui vient pour rappeler la vie

j'en rigole encore dans mon bain brûlant
en rangeant les affaires
en mettant les fleurs et les feuillages dans l'eau
en mettant les robes et les tissus dans la machine à laver
en me répandant dans mon grand lit

quand même
terre boubli
je me répète en pouffant dans mon lit, en pensant comme j'ai de la chance
qu'on ait tourné une video si belle, si facilement,
avec des gens si beaux, si faciles
si particuliers, si irremplaçables, si doux, si étranges
comme j'ai de la chance
en revoyant les images défiler sur le petit appareil photo de Maya
en repensant aux tissus mouillés sur ma peau nue
avec la bouche qui se soulève à peine
d'un rire déjà endormi
terre boubli

Aucun commentaire: